Alice Bellicha

Prix Trémolières 2020

Medaille Jean Tremolieres

Analyse de l’activité physique et du mouvement dans les pathologies cardiométaboliques : Applications à l’évaluation et à l’intervention chez les patients obèses

Le projet

  • Auteur : Alice BELLICHA
  • Centre de recherche : Université Paris-Est Créteil
  • Thème : Activité physique
  • Type de document : Thèse - Pathologie et recherche clinique

Son prix lui sera remis lors de la JABD du 5 février 2021. 

Descriptif

Résumé

Le Comité Scientifique de l’Institut Benjamin Delessert a décerné le Prix Tremolières 2020 à Alice Bellicha pour sa thèse pour obtenir le grade de Docteur de l’Université Paris-Est Créteil : Analyse de l’activité physique et du mouvement dans les pathologies cardiométaboliques – Applications à l’évaluation et à l’intervention chez les patients obèses

L’activité physique (AP) est un élément essentiel de la prise en charge des patients présentant des pathologies cardiométaboliques, comme les patients obèses, y compris dans des situations spécifiques comme celle de la chirurgie bariatrique ou des obésités rares. La conception et l’évaluation d’interventions d’AP spécifiquement adaptées à ces patients impliquent de mesurer avec précision l’AP habituelle et les différentes dimensions de la capacité physique.

Notre premier objectif était d’évaluer l’efficacité de programmes d’AP dans le contexte de la chirurgie bariatrique et dans celui des obésités rares (syndrome de Prader-Willi). Notre deuxième objectif consistait, d’une part, à identifier des méthodes de mesure de l’AP et des capacités cardiorespiratoire et musculaire pouvant être utilisées chez des patients obèses et, d’autre part, à décrire avec ces méthodes l’AP habituelle et les différentes dimensions de la capacité cardiorespiratoire et de la fonction musculaire (force et puissance musculaires, stabilité posturale et dynamique).

Nos résultats ont montré la faisabilité et l’efficacité de programmes d’entraînement structurés réalisés après une chirurgie bariatrique ou chez des patients présentant un syndrome de Prader-Willi. Les données objectives d’AP recueillies chez ces patients ont mis en évidence des profils d’AP sporadiques très éloignés des recommandations actuelles d’AP pour les patients obèses. Par ailleurs, nos travaux ont permis d’identifier plusieurs méthodes d’évaluation de la fonction musculaire adaptées aux patients obèses. Les données recueillies avec ces différentes méthodes chez des patients candidats à la chirurgie bariatrique ont montré une diminution de la puissance musculaire, de la stabilité dynamique et posturale et de la distance parcourue en 6 minutes avec l’augmentation de la corpulence. Cependant, indépendamment de l’âge et de l’IMC, la capacité cardiorespiratoire et la force musculaire étaient associées à une augmentation de la stabilité dynamique et de la distance parcourue en 6 minutes, suggérant l’importance de ces deux dimensions dans le maintien de la capacité physique fonctionnelle chez des patients sévèrement obèses.

Nos travaux contribuent à une meilleure description de l’AP habituelle et de la capacité de mouvement chez les sujets obèses et à une meilleure compréhension des bénéfices de l’AP et du maintien de la capacité physique chez ces patients.