Prix Projets de recherche L’institutionnalisation de la recherche française en Nutrition Humaine.

Année 2002
Auteur Sandrine Jeanneau
Centre de recherche Laboratoire d’accueil : CRITHA-Cellule Recherche Ingénierie-Tourisme, Hôtellerie, Alimentation. Université de Toulouse II-le Mirail (Responsable du laboratoire : Jean-Pierre POULAIN)
Thème Nutrition
Type Projets de recherche

But du travail / hypothèse / objectif

Analyser, dans une perspective de sociologie des sciences, les processus par lesquels la Nutrition Humaine a pu trouver sa place dans les organismes de recherche et a construit sa légitimité scientifique.

Résultats attendus / obtenus et valorisation

Mise en évidence des processus de construction de légitimité et des stratégies de conquête des ressources économiques, intellectuelles et symboliques, qui ont contribué à l’institutionnalisation de ce champ.

Etapes successives et avancement des travaux

Travail effectué sur 2 types de données :

  • Collecte des témoignages des acteurs ayant participé à la création du laboratoire de recherche ainsi que deleurs successeurs et des étudiants, effectuée au moyen d’entretiens approfondis.
  • Recherche documentaire à partir de l’analyse des archives (publications scientifiques, formes de contractualisation, statut et évolution des chercheurs). Recherche documentaire à partir de l’analyse des archives (publications scientifiques, formes de contractualisation, statut et évolution des chercheurs).

Conclusions et perspectives

Ce travail montre le rôle pivot de Jean Trémolières et de ses successeurs (M. Apfelbaum et B. Guy-Grand) dans la construction de la légitimité scientifique de la Nutrition Humaine, notamment en permettant la création d’une section CNU. Il s’agit d’un processus en plusieurs étapes et ce dossier éclaire la première partie de l’histoire de cette discipline.

Une seconde partie pourrait porter sur l’analyse des démarches aboutissant à la mise en place de la section CNU et montrer comment s’est ainsi réorganisée la discipline.