Prix Jean Trémolières L’alimentation végétarienne pratique

Année 1991
Auteur Ghislaine Lepetit de la Bigne et Agathe Amante
Thème Comportement alimentaire
Type Jean Trémolières

Type de document

Ouvrage paru aux Editions Maloine, 1990

 

A l’heure actuelle, la principale motivation encourageant au végétarisme est d’ordre médical. La viande est jugée « toxique », il faut donc la supprimer mais aussi supprimer d’autres aliments, modifier son hygiène de vie : ne plus fumer, ne plus boire d’alcool, s’entraîner aux jeûnes et aux monodiètes… Le végétarisme devint alors un véritable art de vivre qui inclut une méfiance certaine vis-à-vis de la médecine classique et le souhait de se soigner le plus possible par l’alimentation.

Dans ce cadre, les exclusions alimentaires ne sont pas vécues par ceux qui pratiquent le végétarisme comme un « moins » mais au contraire comme un « plus ».

Supprimer la viande, les produits laitiers… ce n’est pas pour manger moins mais pour vivre mieux, et une foule d’autres aliments, inhabituels dans nos régimes carnés, sont là pour y arriver. Par-delà l’aspect nutritionnel, les végétariens projettent dans l’aliment une charge affective donnant souvent un sens à leur vie. Il en est ainsi, par exemple des graines germées (petites pousses de luzerne, de blé, de lentilles ou de soja…), aliments « biogéniques », chargés de toutes les forces de la vie et cités en tête du peloton d’aliments « vitaux ».

Faire connaître tous ces comportements, faire connaître les avantages et les inconvénients nutritionnels des différentes formes de végétarisme, les règles de base d’un végétarisme bien construit) (surtout pour les enfants), tels sont les objectifs de « L’alimentation végétarienne pratique ». L’ouvrage est assorti de plus de quarante fiches techniques « aliments » car il n’est pas tout d’avoir un garde-manger bien garni en millet, sésame, kombu ou miso, encore faut-il connaître l’intérêt nutritionnel de ces aliments et bien sûr savoir les utiliser.