Prix Projets de recherche La place de la santé dans le processus de décision alimentaire.

Année 2006
Auteur Tristan Fournier
Centre de recherche Laboratoire d’accueil : ERITA Université de TOULOUSE-le Mirail (Responsable du laboratoire : Pr. Jean-Pierre POULAIN)
Thème Sociologie, pratiques alimentaires
Type Projets de recherche

But du travail / hypothèse / objectif

Pour aborder la santé dans les processus de décision alimentaire, l’objectif visé est de construire une étude qualitative sur les pratiques alimentaires en France, organisée autour d’entretiens individuels avec des mangeurs / consommateurs, de groupes de discussion réitérés au long de la recherche (en tant que panels de mangeurs / consommateurs ) et des observations permettant notamment de saisir les décalages entre les normes et les pratiques alimentaires des individus de ces panels.

Résultats attendus / obtenus et valorisation

  • Pour la recherche scientifique : De nouveaux regards sur les connaissances relatives à l’objet d’analyse et de nouvelles connaissances théoriques.
  • Pour la santé publique : Comprendre comment fonctionne une décision alimentaire et la place occupée par la santé dans l’alimentation.

Etapes successives et avancement des travaux

  • Recherches théoriques : Approche socio-historique de la santé et de l’alimentation ; analyse des travaux des mêmes disciplines dans le champ de l’alimentation ; étude des travaux de sociologues et psychosociologues menés sur l’alimentation, les représentations sociales et la dynamique des groupes ; travail sur les représentations et normes véhiculées sur l’alimentation par les publicités, la presse spécialisée et les discours nutritionnels
  • Méta-analyses des enquêtes ERITA sur les liens aliments-santé : Ces enquêtes constituent une base de données de départ, et sont issues de méthodologies diverses, sur le thème alimentation et santé
  • Enquêtes qualitatives : Entretiens individuels semi-directifs auprès de consommateurs puis focus group (entretiens collectifs), d’observations et d’expériences suite à la construction de panels de consommateurs, pouvant être suivis tout au long de la recherche.

Conclusions et perspectives

Ce projet permettra d’appréhender à la fois les nouveaux rapports que les mangeurs français entretiennent avec leur alimentation, mais aussi les mutations qui s’opèrent au sein du social.

Communication

Colloque de AISLF (Association Internationale des Sociologues de langue Française ) Istanbul juillet 2008 « Alimentation et santé en France : des liens intrinsèques à l’épreuve de la modernité »