Prix Projets de recherche Homéogène Msx1 et maintien du complexe dento-alvéolaire : une structure essentielle à la fonction de mastication.

Année 2003
Auteur Frédéric Lezot
Centre de recherche Laboratoire d’accueil : Laboratoire de biologie oro-faciale et pathologie INSERM EMI 0110-IFR-58 (Responsable du laboratoire : Dr Ariane BERDAL)
Thème Santé bucco-dentaire
Type Projets de recherche

Etat de la question

L’os alvéolaire, portion squelettique associée à la dent, s’avère labile lors des processus de sénescence physiologique, pathologique et après édentement. Cette structure est, relativement au reste du squelette, liée à la voie morphogénétique des homéogènes divergents de la famille Msx (Muscle segment homeobox genes). Il existe des données associant la protéine Msx1 chez l’adulte aux cellules souches pluripotentes. Un mécanisme de régulation post-génomique de l’expression du gène de cette protéine implique un ARN antisens endogène.

But du travail / hypothèse / objectif

Analyse des mécanismes cellulaires et moléculaires d’inhibition de l’expression de la protéine Msx1, lors de la sénescence physiologique et induite en chirurgie expérimentale sur les souris transgéniques Msx1 knockin LacZ.

Résultats attendus / obtenus et valorisation

Mise en évidence, lors des expériences d’extraction dentaire, d’une relation entre perte de volume osseux alvéolaire et diminution (disparition) de l’expression de l’homéoprotéine Msx1. Cette disparition semble indépendante de l’âge et du site anatomique.

Etapes successives et avancement des travaux

  • Analyse, chez la souris transgénique hétérozygote Msx1-LacZ adulte jeune (3 mois), de la relation physiologique entre l’homéoprotéine Msx1 et l’os alvéolaire, via un modèle chirurgical de sénescence : l’extraction dentaire.
  • Etude du rôle potentiel du transcrit antisens endogène de Msx1, dans l’inhibition de la synthèse de l’homéoprotéine liée à l’involution de l’os alvéolaire, dans le contexte double de sénescence physiologique et de sénescence induite chirurgicalement.

Conclusions et perspectives

Ce travail établit clairement le lien entre résorption de l’os alvéolaire et extinction de l’expression de l’homéoprotéine Msx1.

Publication

Aïoub M, Lézot F, Molla M, Castaneda B, Robert B, Goubin G, Néfussi JR, Berdal A. Msx2 -/- transgenic mice develop compound amelogenesis imperfecta, dentinogenesis imperfecta and periodental osteopetrosis. Bone. 2007, 41(5):851-9.
Ghoul-Mazgar S, Hotton D, Lézot F, Blin-Wakkach C, Asselin A, Sautier JM, Berdal A. Expression pattern of Dlx3 during cell differentiation in mineralized tissues. Bone. 2005, 37(6):799-809.