Prix Projets de recherche Détection et sensing des sucres dans le foie et l'intestin

Année 2004
Auteur Maude Le Gall
Centre de recherche UMRS 505 « Métabolisme et différenciation intestinale » INSERM-Université Pierre et Marie Curie - PARIS. (Responsable du laboratoire : Jean CHAMBAZ)
Thème Métabolisme
Type Projets de recherche

Etat de la question

Les capacités de stockage et d’utilisation hépatiques du sucre peuvent s’adapter à la glycémie, et le niveau d’absorption intestinal, aux sucres alimentaires. Le transporteur des sucres GLUT2 se comporte comme un détecteur des concentrations extracellulaires de sucre dans les hépatocytes et entérocytes en culture. Il peut déclencher une voie de signalisation indépendante du métabolisme du glucose et les étapes moléculaires de cette voie sont à élucider.

But du travail / hypothèse / objectif

Décryptage des étapes de la voie de détection du glucose extracellulaire déclenchée par GLUT2 dans les hépatocytes et les entérocytes. Evaluation de la contribution de cette voie de signalisation à l’homéostasie glucidique in vivo.

Résultats attendus / obtenus et valorisation

  • Confirmation du rôle de détecteur des concentrations extracellulaires de glucose joué par GLUT2, les concentrations intracellulaires de ce nutriment étant détectées via l’activité de son flux métabolique. Au niveau moléculaire, la boucle cytoplasmique de GLUT2 peut moduler dans le noyau la transcription d’un gène rapporteur.
  • Validation, in vivo sur modèle murin, de l’aspect fondamental de la contribution du transporteur-détecteur de glucose extracellulaire GLUT2 pour que l’organisme s’adapte aux situations de carence et abondance en sucres.

Etapes successives et avancement des travaux

  • Etude des mécanismes de l’effet dominant négatif de la boucle de GLUT2, exprimée de façon ectopique, sur la régulation transcriptionnelle de gènes sensibles aux sucres. Détermination en parallèle de la façon dont le transporteur GLUT2 endogène transmet le signal sucre de la membrane plasmique au noyau.
  • Evaluation des contributions relatives à l’homéostasie glucidique, d’une part de la voie métabolique du glucose et d’autre part de la voie de signalisation déclenchée par GLUT2.

Conclusions et perspectives

Connaître les étapes de détection des sucres par le foie qui contrôle la production hépatique de glucose pourrait permettre de limiter l’hyperglycémie des diabétiques de type 2. De même, contrôler l’absorption intestinale des sucres alimentaires pourrait bénéficier à des patients porteurs de pathologies intestinales ou de maladies métaboliques.

Publications

Posters :

Congrès annuel de l’ALFEDIAM, Lyon mai 2005, Paris, mai 2006,

Congrès annuel de l’EASD, Copenhague, septembre 2006,

World Diabetes Congress, Cape Town , décembre 2006.

Le Gall, M., Tobin, V., Stolarczyk, E., Dalet, V., Leturque, A., and Brot-Laroche, E. (2007). Sugar sensing by enterocytes combines polarity, membrane bound detectors and sugar metabolism. J Cell Physiol 213, 834-843.

Stolarczyk E, Le Gall M, Even P, Houllier A, Serradas P, et al (2007) Loss of Sugar Detection by GLUT2 Affects Glucose Homeostasis in Mice. PLoS ONE 2(12): e1288.