Prix Projets de recherche Comprendre et empêcher la cario-susceptibilité de l’émail pour assurer une bonne nutrition

Année 2014
Auteur Sylvie BABAJKO
Centre de recherche Laboratoire de physiopathologie Orale Moléculaire, Centre de recherche des Cordeliers, Paris
Thème Santé bucco-dentaire
Type Projets de recherche
Résumé Les dents saines sont essentielles pour assurer les premières étapes de la nutrition. Or les caries dentaires constituent un enjeu de santé publique majeur dans la mesure où elles concernent plus de 90% des adultes. Elles peuvent se développer sur un émail dentaire fragilisé, en présence d’une alimentation cariogène riche en glucides et d’une salive qui ne joue plus son rôle de carioprotection. Notre équipe a récemment montré que la dent est un organe cible du bisphenol A (BPA) qui cause une hypominéralisation de l’émail rendant la dent plus susceptible aux caries. En effet, il pourrait être un agent causal du MIH (Molar Incisor Hypomineralization) qui touche actuellement 15 à 20% des enfants. Le BPA est un perturbateur endocrinien (PE) exemplaire très répandu, présent notamment dans les emballages alimentaires et les résines dentaires. Il est également capable d’altérer le fonctionnement des glandes salivaires fragilisant ainsi les protections contre une alimentation de plus en plus cariogène. Bien que le BPA ait été montré comme liant de nombreux récepteurs, son mécanisme d’action demeure largement inconnu.

Objectifs :

L’objectif de ce projet est de comprendre les mécanismes d’action du BPA conduisant à l’hypominéralisation amélaire (de l'émail) afin d’approcher les relations entre l’exposition au BPA et la mise en place d’un terrain favorable au développement des caries. Pour cela, la première partie de l’étude consistera à établir la cartographie d’expression des récepteurs putatifs au BPA dans la dent et la glande submandibulaire de rats adultes exposés à de faibles doses de BPA dans la période périnatale. La seconde partie de l’étude visera à caractériser les mécanismes d’action du BPA par des approches expérimentales in vitro.Nos études ouvrent un vaste champ de recherche visant à comprendre l’implication des PE présents dans l’alimentation. La mise en évidence de marqueurs précoces d’exposition aux PE est fortement attendue et les dents, qui peuvent être impactées de façon irréversible, pourraient constituer un marqueur de choix. L’utilisation d’un tel marqueur permettrait de corriger certaines habitudes alimentaires afin de prévenir les caries mais aussi des pathologies qui se développent chez l’adulte, résultant de l’exposition périnatale aux PE.


Etapes successives et avancement des travaux :

- Cartographie des récepteurs putatifs du BPA dans la dent et la glande submandibulaire. 

- Analyse par immunohistochimie, hybridation in situ et RT-qPCR

- Analyse fonctionnelle des élements de réponses aux hormones dans les deux types 

  cellulaires après transfections de vecteurs d’expression correspondants

- Impact sur les gènes amélaires et salivaires des hormones d’intérêt

- Analyse des effets épigénomiques

 

Perspectives :

Ces études ouvrent un vaste champ de recherche dans le domaine de l’endocrinologie odontologique peu exploré à ce jour, que ce soit d’un point de vue fondamental pour comprendre l’implication des hormones endogènes dans le développement de la dent et de l’émail en particulier, ou d’un point de vue appliqué, pour comprendre l’impact des PE dans la dent. En effet, la mise en évidence de marqueurs précoces d’exposition au PE est fortement attendue. Or, les dents qui peuvent être impactées de façon irréversible pourraient constituer un marqueur de choix. En ce sens, ces résultats serviront de base à des études ultérieures combinant désordres nutritionnels et exposition aux PE durant la période périnatale. En effet, dans les deux cas, la période périnatale est absolument critique pour le développement de pathologies chez l’adulte. La combinaison de ces événements permettra sans doute de comprendre l’étiologie de certaines pathologies métaboliques.