Prix Projets de recherche Anomalies de l’exocytose de l’insuline au cours du diabète de type 2

Année 2008
Auteur Cécile Tourrel-Cuzin
Centre de recherche UMR 7059 CNRS Université Paris Diderot 2, Place. Jussieu, Tour 33-43, 1er étage 75 005 Paris (Directeur du laboratoire d’accueil : Pr Bernard Portha)
Thème Diabète de type 2
Type Projets de recherche

Le projet s’inscrit dans une meilleure compréhension des facteurs moléculaires régulant les étapes distales de la sécrétion (exocytose) de l’insuline par la cellule pancréatique dans un environnement diabétique.

Etat de la question

Les étapes distales de l’exocytose de l’insuline en réponse au glucose font intervenir des interactions finement régulées entre le cytosquelette d’actine et les protéines SNAREs. Au cours d’une étude préliminaire, il a été observé une densification anormale du réseau sous cortical d’actine qui représente un frein excessif à l’arrivée et à l’accostage membranaire des granules d’insuline dans la cellule β du rat GK (rat Goto-Kakizaki) modèle animal . Par ailleurs les résultats ont montré que dans la cellule bêta issue de rat GK, les protéines responsables des MF sont surexprimées. Ces résultats suggèrent que le frein physiologique à l’exocytose constitué par le réseau des MF sous corticaux serait anormalement efficace et ou mal régulé dans les cellules β des rats GK.

But du travail

Le travail a pour but d’étudier l’expression et la fonctionnalité des acteurs moléculaires majeurs qui régulent les étapes distales de l’exocytose dans la cellule β du rat GK.

Le projet s’attachera à étudier les points suivants :

  • Les interactions en réponse au glucose entre les protéines SNAREs et les MF d’actine sont elles perturbées dans l’ilot de la lignée GK/ Par ?
  • l’AMP cyclique module t il les interactions des protéines SNAREs avec les MF d’actine dans l’îlot GK/Par ?
  • les anomalies de l’étape distale de l’exocytose découvertes à l’âge adulte chez le rat GK sont elles des anomalies programmées de la cellule β ou le résultat de son exposition à l’environnement hyper glycémique ?

Objectif

Identification d’anomalies fonctionnelles des interactions du réseau d’actine avec les protéines SNAREs et de leur correction éventuelle par l’AMPc.

Résultats attendus, obtenus, valorisation

L’identification d’anomalies fonctionnelles du réseau d’actine, de ses interactions avec les protéines SNAREs et de leur correction éventuelle par l’AMPc devrait offrir un nouveau niveau d’intervention thérapeutique avec la perspective de compenser le défaut sécrétoire de la cellule β au cours du diabète de type 2 .